Choisir une assurance moto : Pensez à assurer vos équipements !

assurance moto

Publié le : 30 juillet 20235 mins de lecture

On n’y pense pas toujours, pourtant, il est important d’assurer aussi les équipements utiles à la conduite de votre moto. C’est en effet grâce à eux que vous serez protégé lors d’une chute. En cas de sinistre, vous devrez les remplacer. Ils ont également une importante valeur d’achat et font parfois l’objet de vol. Vous aimeriez mieux les protéger ? Vous souhaitez éviter des dépenses importantes en cas de chute ? Pensez alors à assurer vos équipements !

Des garanties spécifiques

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais il existe des garanties protégeant exclusivement les accessoires et les équipements nécessaires au pilotage en toute sécurité d’une moto. Elle est optionnelle et peut donc être activée ou non par l’assuré. Cette garantie offre une double protection puisqu’elle donne droit à une indemnisation en cas d’accident ou en cas de vol.

Bien choisir son assurance moto n’est jamais simple ! N’hésitez pas à demander conseil à votre assureur ou à vous servir des comparateurs en ligne à votre disposition. Faites également jouer la concurrence entre les différentes compagnies en exigeant des devis détaillés.

À explorer aussi : Choisir son traceur moto gps chez un spécialiste en ligne

Quels sont les équipements concernés ?

Comme le rappelle l’excellent site spécialisé dans le monde de l’assurance lesfurets.com, tous les équipements et accessoires ne sont pas éligibles à la prise en charge par votre assurance. Seuls ceux en lien direct avec la sécurité le sont dans tous les cas. Parmi ces derniers, on retrouve notamment le casque, les gants, le blouson, les bottes ainsi que le pantalon de moto.

Certains assureurs proposent même des formules exclusivement dédiées au casque. Il faut dire que c’est généralement l’équipement le plus cher. C’est également le plus exposé en cas de chute. Il devra être systématiquement remplacé après un choc afin de garantir la sécurité du pilote. N’hésitez pas à demander conseil à votre assureur !

Franchement, imaginiez-vous au départ que choisir son assurance moto nécessiterait autant d’attention et de temps ?

À explorer aussi : Assurance moto et jeune conducteur : conseils pour réduire les coûts

Comment se faire indemniser ?

Vous devez prendre le réflexe de conserver des preuves d’achat de vos différents accessoires. Vous venez de faire l’acquisition d’un casque moto de course ? Vous vous êtes fait plaisir en achetant la combinaison complète de votre pilote préféré ? Ayez bien la présence d’esprit de bien conserver toutes ces factures !

Pour éviter toute mauvaise surprise, vous n’hésiterez pas non plus à scanner ces documents papier. Vous disposerez alors d’une version numérique que vous pourriez sauvegarder sur de multiples supports (cloud, disque dur de votre ordinateur, tablette, clé USB, etc.).

Pour accélérer l’indemnisation d’un éventuel sinistre, n’ayez pas peur de prendre régulièrement votre engin en photo. Insistez avec des prises de vue détaillées sur les équipements les plus importants. Multiplier les photos vous sera également très précieux en cas de vol de votre deux-roues. N’ayez donc pas peur de mitrailler votre moto sous tous les angles !

La notion de vétusté des accessoires

Dans bon nombre de domaines, les compagnies d’assurance se servent d’une notion nommée la vétusté. Celle-ci fait référence à l’usure du temps qui passe sur les objets ou biens assurés. Elle permet ainsi aux assureurs de ne pas rembourser au prix du neuf, un article ancien. Vous ne serez sans doute pas surpris de lire ici qu’une telle notion s’applique également aux équipements et aux accessoires de votre deux-roues.

Cette donnée sera déterminée en fonction de la date d’achat figurant sur les justificatifs des équipements concernés. L’assureur appliquera également le barème suivant :

  • indemnités = 86 % du prix d’achat si l’équipement a moins d’un an
  • indemnités = 75 % du prix d’achat si l’équipement a entre un et deux ans
  • diminution de 16 % par année supplémentaire avec une limite à 10 % du prix d’achat

Attention aux exclusions de garanties !

Vous venez de contrôler le montant des cotisations et des franchises. Vous êtes certain de disposer des garanties les mieux adaptées à votre profil. Vous pensez sans doute avoir tout vérifié avant de signer votre contrat d’assurance. Avez-vous cependant pris le temps de vous intéresser aux exclusions de garanties ?

Il n’est pas rare en effet qu’un assureur refuse une prise en charge malgré un sinistre. Celui-ci juge en effet que toutes les conditions préalables à une indemnisation ne sont pas réunies. C’est par exemple le cas d’un équipement qui ne serait pas certifié ou conforme aux différentes normes en application (dont les normes NF et CE). D’autres compagnies s’éviteront toute action si jamais le conducteur assuré était reconnu responsable de l’accident ou s’il conduisait sous l’empire d’un état alcoolique.


Plan du site